Accueil du siteTourismeAutour du Tarn
Dernière mise à jour :
jeudi 19 juin 2014
Statistiques éditoriales :
592 Articles
51 Brèves
58 Sites Web
218 Auteurs

Statistiques des visites :
114 aujourd'hui
303 hier
750478 depuis le début
La Fête traditionnelle du Pré de la Fadaise, menacée de disparition ?
Bourg Saint Bernard est un petit village en pays de Cocagne, au milieu du Lauragais (en limite du Tarn)
lundi 10 décembre 2012
par Pascal BOUÉ
popularité : 92%

Selon « France Soir » et « Les Echos », le gouvernement s’apprête à sacrifier le lundi férié au profit de la solidarité avec les personnes âgées.

Le lundi de la Pentecôte n’est pas une date religieuse, mais un jour férié destiné à se reposer. C’est aussi l’occasion de bien des fêtes comme à Bourg Saint Bernard...

On ne chantera plus , on ne dansera plus, on ne roulera plus les filles dans l’herbe, on ne s’embrassera plus le lundi de la Pentecôte en ramassant le brin d’amour ou "l’herbe tremblante", on ne célèbrera plus ce rituel amoureux hérité du Moyen-Age... Finie la rigolade, assez de fadaises...

GIF - 28.6 ko
Bourg Saint Bernard
La fête du Pré de la Fadaise

Chaque année, le lundi après la Pentecôte, on célèbre cette fête dont l’origine correspond avec le siège de Lavaur en 1211 par Simon de Montfort qui commande les armées de la première croisade contre le Catharisme. D’après la légende, des jeunes gens du Bourg auraient délivré des mains des assiégés le fils unique d’une riche veuve.

Reconnaissante, elle aurait offert à la jeunesse du Bourg une fête équestre dans un de ses prés. De plus elle voulut que cette fête soit célébrée tous les ans et à perpétuité. Pendant les festivités, le Pré est le lieu d’un rituel unique : on cueille le bouquet d’herbe d’amour, gage de fidélité et d’amour pour l’année.

Les garçons courent puis attrapent les filles et les portent dans l’herbe haute au fond du pré. Les jeunes filles ne se relèvent qu’après avoir concédé un baiser à leur galant et le jeu reprend. Aucune fille debout dans le pré, dit-on. Lors de la course de chevaux, après trois tours de course le vainqueur est proclamé roi et choisit sa reine parmi les jeunes filles du village...

Pour que cette fête traditionnelle soit maintenue, je signe la pétition--->

Découvrez :biloba.fr.st
Biloba ou le Secret du bois qui chante est un récit interactif multimédia (dont une grande partie se déroule au Moyen-Age, à Saint-Sulpice La Pointe, Lavaur, Bourg St-Bernard...) réalisé par des élèves de 5ème et de 4ème du Collège Pierre Suc à Saint-Sulpice La Pointe (Tarn),des élèves de 5ème du collège Berthelot et du Collège Lamartine à Toulouse. Ont aussi collaboré les élèves de la classe de CLIN du collège Lamartine. Les activités ont été dirigées par trois professeurs de Lettres utilisant les T.I.C.E. dans leur enseignement.Une présentation officielle de cette action éducative est aussi visible sur le site de l’Académie de Toulouse :Lettres et Tice au collège, Biloba.

Pour que cette action ait un réel aboutissement, signez aussi la pétition de nos amis : lesamisdulundi

 
Post Scriptum :

Toutes les infos sur la fête

En savoir plus sur le projet de loi